Les salariés de L'Association ont repris le travail. Si la situation reste compliquée, une médiation est en cours qui implique des auteurs proches de la structure.
Nous nous associons aux nombreux messages de soutien qui plaident pour une réconciliation des deux parties et reproduisons ci-dessous le nouveau communiqué des salariés.

Chers auteurs, chers adhérents,

En grève depuis le lundi 10 janvier 2011, nous, salariés de L'Association, avons décidé de mettre fin à notre mouvement le mercredi 9 février 2011.

Nous avons obtenu le mardi 8 février, après un mois de grève, la réunion que nous exigions depuis le début en présence du bureau et de l'expert-comptable.
Lors de cette réunion, il nous a été dit que les licenciements annoncés fin 2010 ne sont plus d'actualité.

Nous avons présenté notre analyse économique de la situation de L'Association, démontrant que les arguments économiques avancés pour justifier un licenciement collectif ne sont pas solides. Notre analyse n'a pas été invalidée par l'expert-comptable. JC Menu a alors déclaré que cette décision de licenciement émanait d'une nécessité "philosophique" de radicaliser la ligne éditoriale, de réduire le nombre de parutions et donc de réduire l'activité. Cette nécessité n'aurait selon lui pas à être débattue avec l'ensemble des membres de L'Association.

Une assemblée générale ordinaire a néanmoins été planifiée le samedi 5 mars 2011. La liste des membres d'honneur y sera actualisée et validée. Un nouveau conseil d'administration, responsable et compétent, sera élu par les adhérents parmi les membres d'honneur qui se seront présentés au suffrage. Et enfin, un bureau et un comité éditorial seront désignés par ce conseil.

Un mois de grève pour entamer un dialogue et rétablir un fonctionnement normal d'association nous paraissant trop long, il a été convenu que la question du remboursement des jours de grève des salariés soit abordée lors de cette assemblée générale ordinaire.

Les salariés de L'Association